<

X.Bertrand répond aux hospitaliers

27 décembre 2005

Chirurgie : Xavier Bertrand répond aux hospitaliers
S.B.

Le 2 septembre 2004, les chirurgiens de l’hospitalisation publique signent, quelques jours après les représentants de leurs collègues libéraux, un accord avec le ministère de la Santé. François Aubart, président de la CMH (Coordination médicale hospitalière) avait à ce moment-là accepté de signer le texte (lire dans notre édition du 2 septembre 2004). Plus d’un an après, le 1er décembre dernier, le Dr. Aubart dénonçait la non application de cet accord et plus récemment encore, appelait à la grève de la permanence chirurgicale dès le 2 janvier prochain.

Ce lundi, les chirurgiens hospitaliers ont toutefois été reçus par Xavier Bertrand qui, dans un courrier qui leur a été adressé hier mercredi, les assure de son « attachement à concrétiser très rapidement les engagements pris dans le cadre des accords conclu ». Ainsi, annonce-t-il, le forfait astreinte passera à 180 € via un projet d’arrêté rectificatif qui sera publié dans les meilleurs délais. Il s’engage en outre à ce que la part complémentaire variable qui fait d’ailleurs l’objet d’un groupe de travail dans le cadre des négociations statutaires des PH, soit « versée sur la base d’un contrat collectif à effet individuel ». Les critères seront fixés par le Conseil national de la chirurgie.

Des financements prioritaires seront par ailleurs décidés pour l’informatisation des blocs opératoires « dans le cadre du soutien à l’investissement hospitalier et du soutien au recrutement prioritaire des infirmiers de blocs opératoires ». Et le ministre de la Santé de rappeler son « attachement à la promotion de la chirurgie publique » et sa « volonté de mettre en œuvre le plan destiné à maintenir le haut niveau des plateaux techniques et des systèmes d’informations dans le cadre de la modernisation des structures et de la gouvernance de l’hôpital ».

2002 - 2017 - © CIARCR | |