<

Editorial

27 février 2014

Bientôt une promotion d’étudiants IADE va sortir de l’école avec un diplôme non reconnu à la hauteur de ce qu’il était prévu d’être...
Les étudiants se sentent floués et volés, après avoir fourni les efforts demandés par les exigences universitaires...dont ils n’auront pas les lauriers.

Nous savions bien il y a 4 ans après un combat de un an, que celui ci ne serait pas clos, surtout concernant les IADES déjà diplômés...ce que nous ne savions pas c’est que les dés étaient pipés et que la promotion sortante censée être diplômée avec un grade master ne le sera pas...

Voilà de quoi être en colère, voilà de quoi remonter en selle, voila de quoi battre le sol parisien pour faire entendre la voix des étudiants IADES mais aussi de toute une profession qui se sent une nouvelle fois méprisée...

Erwan Guillouët

2002 - 2017 - © CIARCR | |