<

Bilan des greffes 2006

20 août 2007

L’agence de biomédecine dresse le bilan de sa première année d’existence.
Parmi les différents éléments, le bilan des transplantations en 2006 :

Malgré les efforts entrepris pour sensibiliser l´opinion, le nombre de patients en attente d´une greffe d´un cœur, de poumons, de foie, de rein, de pancréas ou d´intestin en 2006 était de 12 450 (il faut cependant considérer que ce chiffre cumule les malades non satisfaits l´année précédente et ceux inscrits durant l´année), contre 11 972 en 2005.

Le nombre de prélèvements réalisés sur des personnes en état de mort encéphalique était de 1 442, soit 23,2 par millions d´habitants. Le pourcentage d´opposition s´élève encore à 32 %.

Le nombre de malades greffés atteignait 4 428, dont 283 à partir de donneurs vivants.

Presque les deux tiers des greffes réalisées (61,7 % exactement) sont des greffes rénales. Il n´empêche qu´à la fin de l´an dernier, 9 226 malades étaient en attente d´un rein.

A l´opposé, la greffe intestinale en reste encore au stade du développement et se limite aux enfants : 8 greffes ont été tentées et 22 malades sont en attente.

Avec 358 interventions, le nombre de greffes cardiaques est en augmentation de 26 % par rapport à 2003, alors que les greffes pulmonaires avec 182 interventions se stabilisaient.

Le nombre des greffes cœur poumons était de 22.

« L´augmentation positive de la greffe hépatique, qui a bénéficié à 1 037 malades en 2006, ne couvre pas les besoins de la population, signale l´Agence, car elle s´accompagne d´une augmentation des inscriptions en liste d´attente. Par ailleurs, la survie après greffe ne cesse de s´améliorer dans les cohortes les plus récentes. »

Pour compléter ces données chiffrées, il faut savoir que le nombre de donneurs volontaires inscrits sur le registre national de France greffe de moelle s´élevait à la fin de l´an dernier à 141 735, soit 9 720 nouveaux l´an dernier.

Malgré cela, compte tenu de la faible probabilité à trouver un donneur compatible, 12 819 patients étaient en attente d´une greffe de cellules souches hématopoïétiques…

Le rapport sur le site de l’agence de biomédecine

Une analyse sur Egora

2002 - 2017 - © CIARCR | |